Les aménagements cynégétiques destinés à la perdrix rouge (Alectoris rufa L.) : suivi de l'utilisation des abreuvoirs à l'aide d'appareils photographiques automatiques

Résumé : La perdrix rouge fait partie des gibiers les plus prisés des chasseurs européens et à ce titre les gestionnaires cynégétiques mettent en place de nombreux aménagements destinés à améliorer la capacité d’accueil des milieux et à dynamiser les populations. Parmi ces aménagements on compte notamment les cultures à gibier, les agrainoirs, mais aussi les abreuvoirs. D’autres pratiques comme la gestion agricole ou la limitation des prédateurs spécifiques peuvent impacter les populations de perdrix rouges. Ce mémoire fait dans un premier temps une synthèse bibliographique des relations que la perdrix rouge entretien avec son milieu (I). Il s’attache ensuite à décrire l’utilisation des abreuvoirs destinés à la perdrix rouge dans le cadre d’une étude menée dans le département du Gard. Le suivi de ces abreuvoirs s’est fait à l’aide d’appareils photographiques automatiques (II). Les lâchers de perdrix rouge d’élevage font partie des pratiques courantes afin d’augmenter les populations. Nous avons également utilisé le dispositif d’appareils photographiques pour estimer la survie de 622 perdrix rouges issues d’élevage marquées individuellement à l’aide des méthodes de Capture-Marquage-Recapture (II). Enfin nous avons décrit l’utilisation des abreuvoirs destinés à la perdrix rouge, par les autres espèces de faune sauvage (II). Les résultats de cette étude mettent en évidence que les perdrix rouges sauvages utilisent les abreuvoirs essentiellement en été, le matin, lorsque les températures maximales quotidiennes atteignent ou dépassent les 30°c. Les perdrix rouges issues de lâcher utilisent beaucoup les abreuvoirs dans les mois qui suivent leur lâcher, pendant les périodes d’adaptation à leur nouvel environnement. Ensuite elles adoptent un comportement d’utilisation des abreuvoirs similaire aux perdrix rouges sauvages. Le milieu dans lequel est positionné l’abreuvoir est déterminant pour qu’il soit utilisé par les perdrix rouges, ainsi que son positionnement au sein de la végétation. Nos résultats concernant la survie des perdrix rouges issues de lâcher mettent en évidence qu’il existe une différence importante dans la survie en fonction du site de lâcher. En effet nous avons estimé la survie d’un groupe d’individus lâchés dans un enclos à 95% la première semaine alors qu’elle était de 69% pour les individus lâchés à l’extérieur de l’enclos. Pour les semaines suivantes la survie à l’intérieur de l’enclos était de 99%, alors qu’elle était de 91% à l’extérieur de l’enclos. Enfin les abreuvoirs que nous avons suivis ont été utilisés par de nombreuses espèces dont certaines hautement patrimoniales comme la fauvette pichou, la fauvette passerinette ou le bruant ortolan.
Type de document :
Mémoire d'étudiant
Sciences de l'environnement. 2016
Liste complète des métadonnées

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01473679
Contributeur : Luc Fruitet <>
Soumis le : mercredi 22 février 2017 - 10:18:04
Dernière modification le : jeudi 23 février 2017 - 01:08:17
Document(s) archivé(s) le : mardi 23 mai 2017 - 13:29:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01473679, version 1

Collections

Citation

Luc Fruitet. Les aménagements cynégétiques destinés à la perdrix rouge (Alectoris rufa L.) : suivi de l'utilisation des abreuvoirs à l'aide d'appareils photographiques automatiques. Sciences de l'environnement. 2016. 〈hal-01473679〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

271

Téléchargements de fichiers

118