ETUDE DES SIGNAUX MACROPHAGIQUES CELLULAIRES EN RÉPONSE À L'INFECTION PAR DIFFÉRENTES SOUCHES CLINIQUES DE CRYPTOCOCCUS NEOFORMANS

Résumé : Cryptococcus neoformans est une levure capsulée responsable d’infections opportunistes chez les patients présentant un déficit immunitaire et plus particulièrement chez ceux atteints du syndrome de l'immunodéficience acquise (SIDA). La forme la plus grave de la cryptococcose est une méningo­‐encéphalite qui reste mortelle dans 20% des cas malgré un traitement antifongique adapté. La contamination donne lieu à une primo‐infection pulmonaire. Les macrophages alvéolaires sont la première cible du pathogène et vont déclencher la réponse innée. Le réseau cytokinique joue un rôle majeur dans l’orchestration d’une réponse immunitaire efficace. Actuellement, de nombreuses données sont disponibles sur la virulence de C. neoformans. En revanche, la réponse des macrophages à l’infection par la levure reste encore à approfondir. Les données publiées sur cette réponse immunitaire sont très variables selon le protocole expérimental. Nos objectifs étaient d’étudier la réponse cellulaire des macrophages après interaction avec des souches cliniques issues de patients atteints de cryptococcose. Après optimisation d’un protocole d’interaction macrophages/levures, nous avons étudié avec un panel de souches cliniques possédant des caractères de virulence différents, l’expression quantitative des signaux macrophagiques (TNF-­‐α, IL-­‐6, IL-­‐10, IL-­‐1β, Mannose récepteur, TLR4, iNOS) par la technique de PCR en temps réel. Au travers de la diversité de ces souches cliniques, nous avons observé la diversité de la réponse de l’hôte, des messagers immunitaires étaient spécifiquement dérégulés selon les souches. Plusieurs messagers clés de la réponse inflammatoire sont encore en cours d’étude. Après analyse quantitative des résultats préliminaires, nous essayerons de déterminer si l’un de ces messagers possède le potentiel de « marqueur de pronostic » nous permettant de suivre l’évolution de l’infection et ainsi d’appréhender les cas les plus sévères de cette maladie.
Type de document :
Mémoire d'étudiant
Biologie cellulaire. 2012
Liste complète des métadonnées

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01472831
Contributeur : Anna Marenelly <>
Soumis le : mardi 21 février 2017 - 12:47:38
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:37
Document(s) archivé(s) le : lundi 22 mai 2017 - 15:11:19

Identifiants

  • HAL Id : hal-01472831, version 1

Collections

Citation

Aude Sturny-Leclère. ETUDE DES SIGNAUX MACROPHAGIQUES CELLULAIRES EN RÉPONSE À L'INFECTION PAR DIFFÉRENTES SOUCHES CLINIQUES DE CRYPTOCOCCUS NEOFORMANS. Biologie cellulaire. 2012. 〈hal-01472831〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

89

Téléchargements de fichiers

105