Evolution expérimentale et spécialisation dans le paysage adaptatif d'un gradient environnemental

Résumé : De nos jours plus que jamais, il est nécessaire d’anticiper et de comprendre les réponses évolutives des organismes vivants, face à des habitats instables et hétérogènes. Mais à quel point cela est-il possible ? Reproduire l’ensemble du déroulé d’une trajectoire évolutive nécessite de pouvoir décrire, d’une part, le « matériel » disponible pour s’adapter (c’est-à-dire les effets phénotypiques associés à la variabilité génétique produite), d’autre part, comment agissent les forces évolutives, associées à un contexte écologique, pour aboutir à un certain « assemblage » de ce matériel. Dans sa version la plus simple, ce processus évolutif peut-être décrit par plusieurs cycles d’évènements de mutations-sélection conduisant à l’adaptation d’une population à son environnement. Cette dynamique correspond assez bien à celle qui est décrite par les populations bactériennes dans les expériences d’évolution contrôlées en laboratoire. Parallèlement, les modèles de paysages adaptatifs (phénotypiques), et en particulier le modèle géométrique de Fisher, sont des outils très puissants pour formuler des prédictions générales et quantitativement testables sur ces trajectoires évolutives. Cependant, ils restent très théoriques et ont été largement pensés dans un contexte écologique simplifié. Au cours de cette thèse, nous avons identifié les déterminants (mutationnels et sélectifs) des trajectoires évolutives à long terme de populations bactériennes s’adaptant dans différents contextes environnementaux. Une première partie des résultats est mise en lumière par la validation expérimentale et la reconstruction de la topographie du paysage adaptatif généré par différentes doses d’un antibiotique, le long d’un gradient. Une deuxième partie expérimentale vise à intégrer une composante biotique (une autre bactérie) à ce même contexte environnemental. Les processus évolutifs intervenant au cours d’une coévolution à long terme maintenue par sélection fréquence-dépendante, y sont étudiés.
Type de document :
Thèse
Sciences agricoles. Université Montpellier, 2017. Français. 〈NNT : 2017MONTT062〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01704551
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 8 février 2018 - 15:17:06
Dernière modification le : vendredi 9 février 2018 - 01:25:47
Document(s) archivé(s) le : mercredi 9 mai 2018 - 14:01:44

Fichier

2017_HARMAND_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01704551, version 1

Collections

Citation

Noémie Harmand. Evolution expérimentale et spécialisation dans le paysage adaptatif d'un gradient environnemental. Sciences agricoles. Université Montpellier, 2017. Français. 〈NNT : 2017MONTT062〉. 〈tel-01704551〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

200

Téléchargements de fichiers

39