Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Mémoire de diplôme

Développement de tests de laboratoire pour le suivi de patients sous traitement anticoagulant

Résumé : La prise en charge des patients présentant des risques hémorragiques ou de thrombose est un enjeu important de santé publique. De multiples causes peuvent en être à l’origine et beaucoup d’individus doivent faire face au cours de leur vie à ce type de problème. En effet, le vieillissement de la population et les problèmes d’obésité ou de fragilité cardiaque dus au mode de vie ou aux prédispositions génétiques ont amené la médecine à rechercher des thérapies de plus en plus efficaces et pratiques. L’industrie pharmaceutique met ainsi à disposition des médicaments permettant de contrôler l’excès de coagulation in vivo : les anticoagulants. Les hôpitaux et cliniques nécessitent des outils de dosages performants pour suivre les patients à risque. Les anticoagulants récemment introduits ne peuvent pas être dosés avec les techniques classiques, et de nouveaux tests doivent être développés. Ces méthodes doivent être pertinentes en matière de coût ou de pratique. Les deux tests développés pour l’Edoxaban se sont avérés conformes à ces exigences, et plus accessible que le test de référence : le dosage chromatographique LC:MS/MS. Les résultats de notre étude nous poussent à recommander le test de dosage BIOPHEN™ DiXaI, plus apte à représenter l’effet anticoagulant de l’Edoxaban in vivo, en prenant en compte l’activité de ses divers métabolites. Le dosage de la Bivalirudine est une innovation offrant aux hôpitaux une méthode de dosage de cet anticoagulant. Les deux tests de dosage de la Bivalirudine correspondent à des applications différentes selon le contexte clinique, et leurs limites sont différentes. Le test HEMOCLOT™ TI doit être privilégié en présence de plasmas hémolysés ou de plasmas provenant de sujets hépatiques (plasma pouvant contenir de la Bilirudine) ; le test BIOPHEN™ DTI est préférable lors du relais d’un anticoagulant oral anti-Xa vers la Bivalirudine. Dans une optique d’amélioration continue des dosages, nous avons pu rendre possible le suivi des patients sous anticoagulants oraux directs (AODs) dans les pathologies de la cascade de coagulation, grâce leur adsorption spécifique par ajout de charbon actif dans les plasmas testés. Nous avons pu également améliorer certains procédés de dosage des anticoagulants oraux anti-Xa en éliminant tout risque d’interférence des Héparines. Enfin, les tests rapides de dosage des anticoagulants, modélisé pour le Dabigatran, pourraient permettre d’envisager une pratique nouvelle en contexte d’urgence. Toutefois, ils nécessitent un développement supplémentaire pour devenir opérationnels. C’est pourquoi nous allons accentuer la recherche dans ce domaine car ces tests sur bandelettes pourraient être directement utilisables de manière décentralisée, en cas de besoin, pour un test rapide des patients et aider la prise en charge immédiate (intervention non programmée, saignement sans cause identifiée, …).
Type de document :
Mémoire de diplôme
Liste complète des métadonnées

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-03150803
Contributeur : Cédric Amiral Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 24 février 2021 - 10:20:17
Dernière modification le : vendredi 26 février 2021 - 03:26:38
Archivage à long terme le : : mardi 25 mai 2021 - 18:24:15

Fichier

Mémoire-EPHE-Cédric-Amiral-s...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03150803, version 1

Collections

`

Citation

Cédric Amiral. Développement de tests de laboratoire pour le suivi de patients sous traitement anticoagulant. Biotechnologies. 2020. ⟨hal-03150803⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

41

Téléchargements de fichiers

138