Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Mémoire de diplôme

Évaluation de la biodiversité des paysages bocagers et validation d'outils de diagnostic

Résumé : Le déclin mondial des espèces particulièrement dans les espaces agricoles est la conséquence de multiples facteurs. La destruction et la fragmentation des habitats naturels sont reconnues pour être les principales causes de raréfaction de nombreuses espèces. Les territoires bocagers et les haies qui les composent, en tant qu’habitats et corridors de déplacement, diversifient les compositions floristiques et faunistiques. Elles permettent aux espèces forestières ou liées à l’arbre ou à la présence d’ombre et d’un peu d’humidité d’exister dans la matrice agricole. Afin d’évaluer les conséquences des modalités d’entretien et de la gestion sylvicole sur les espèces et afin de répondre à l’exploitation croissante des arbres bocagers pour alimenter la filière de production de bois « énergie », la Communauté d’Agglomération de Lannion, la Fédération des Chasseurs des Côtes d’Armor et l’INRA UMR BAGAP de Rennes se sont associés pour mener un programme régional d’une durée de 4 ans. Il a pour objectif de : (i), donner un caractère durable au plan de gestion des haies établi sur les exploitations agricoles en y intégrant un module « biodiversité » ; (ii), évaluer la fonctionnalité des bocages pour les espèces forestières, en tenant compte des systèmes agricoles et de la qualité des haies ; (iii), valider des outils de diagnostic paysager développés pour traduire la fonctionnalité écologique des bocages. Le taxon, bio-indicateur, utilisé pour mener ces analyses est celui des Carabidae (Coleoptera). L'échantillonnage s'est réalisé sur six territoires bretons dont le bassin versant du Léguer dans les Côtes d'Armor (22), initiateur de la démarche. Les résultats obtenus ont permis de valider le Plan de Gestion Durable des Haies (PGDH) en utilisant neuf critères permettant, de manière indirecte, d’évaluer la capacité d’accueil des haies d’une exploitation. L’analyse des changements de composition des peuplements carabiques en fonction du paysage bocager, des systèmes agricoles (systèmes cultivés conventionnels ou biologiques ou système prairial) et de l’état de la haie (maintien d’une « ambiance forestière » ou non) a permis d’arriver aux conclusions suivantes: (i) la composition spécifique des carabes habitant les haies est, en grande partie structurée par les sites et les systèmes agricoles; (ii), le grain bocager (unité de mesure) structure les communautés carabiques et détermine les capacités d’accueil des espèces forestières dans les haies ; (iii), le maintien d’une « ambiance forestière » intrinsèque à la haie est favorable aux espèces qui en dépendent. Les trois conditions (Paysage, agrosystème, haie) sont complémentaires. Leurs diversités créent de l’hétérogénéité qui diversifie les peuplements. L’ensemble de ces conclusions permet d’élaborer des préconisations de gestion durable du bocage et de la haie.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [128 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-02478579
Contributeur : David Rolland <>
Soumis le : mardi 10 mars 2020 - 22:51:52
Dernière modification le : vendredi 18 septembre 2020 - 14:35:08
Archivage à long terme le : : jeudi 11 juin 2020 - 14:29:44

Fichier

DIPLOME_SVT_ROLLAND_DAVID_VFIN...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02478579, version 1

Citation

David Rolland. Évaluation de la biodiversité des paysages bocagers et validation d'outils de diagnostic. Biodiversité et Ecologie. 2020. ⟨hal-02478579⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

194

Téléchargements de fichiers

487