Pertinence cognitive des unités sémiotiques temporelles

Résumé : Dans la lignée des travaux de Pierre Schaeffer, le laboratoire Musique et Informatique de Marseille (MIM) a mis en évidence des figures temporelles sonores dénommées Unités Sémiotiques Temporelles (UST) qui correspondent à des segments musicaux qui possèdent, per se, une signification temporelle en raison de leur organisation morphologique et dynamique (Delalande, 1996). Dans cet article, nous rapportons la description des UST et les résultats de deux expériences, menées auprès de musiciens et de non musiciens en utilisant une tâche de catégorisation libre, pour évaluer la pertinence des UST, comme unités cognitives de l'écoute du flux sonore. Les résultats montrent que les segments musicaux relevant d'une même UST sont regroupés de façon significative et qu'il n'y a pas de différences entre musiciens et non musiciens dans l'appréhension des UST. Ces résultats sont discutés au regard de la formalisation des UST.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [43 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02430636
Contributeur : Aline Frey <>
Soumis le : vendredi 10 janvier 2020 - 19:37:52
Dernière modification le : dimanche 19 janvier 2020 - 18:38:15

Fichier

2009_MS_FREY (1).pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Aline Frey, Alice Daquet, Sébastien Poitrenaud, Charles Tijus, Marcel Fremiot, et al.. Pertinence cognitive des unités sémiotiques temporelles. Musicae Scientiae, SAGE Publications, 2009, 13 (2), pp.415-440. ⟨10.1177/102986490901300209⟩. ⟨hal-02430636⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

93

Téléchargements de fichiers

23