Écologie d'une espèce fongique emblématique : distribution, phénologie des fructifications et structure génétique des populations d'amanite des Césars (Amanita caesarea (Scop.: Fr.) Pers.) dans les pelouses sèches du Limousin

Résumé : L’amanite des Césars, ou oronge, est une espèce méditerranéenne qui fructifie de manière fidèle sur des micro-stations de quelques ares appelées « places à oronges ». En Haute Corrèze, des populations de cette espèce sont uniquement connues de pelouses sèches, habitats sous l’influence d’activités agricoles et forestières parfois, qui abritent des biodiversités végétale, fongique et entomologique remarquables. Pour décrypter la biologie (régime de reproduction) et l’écologie (phénologie des poussées) de cette espèce, mais aussi pour comprendre quelles sont les conditions propices au développement ou au maintien de l’espèce dans ces écosystèmes particuliers que sont les places à oronge, une recherche systématique des stations potentielles d’oronge a été initiée en 2011 sur le territoire de la Communauté de Communes des Gorges de la Haute Dordogne. Entre 2014 et 2017, près de 700 prospections sur le terrain ont permis de réaliser un suivi fin de la fructification de l’amanite des Césars sur 48 stations de Haute Corrèze, de Basse Corrèze et du Lot. Ce travail a été couplé à 1) des inventaires des biodiversités fongiques, botaniques et entomologiques associées, 2) un suivi des paramètres microclimatiques et une analyse de la distribution du mycélium dans les places à oronge et dans les habitats attenants et 3) une analyse de l’historique des itinéraires agricoles et forestiers appliquées à ces socio-écosystèmes à l’aide d’entretien avec les propriétaires. Après récolte et mesure des traits biométriques, les fructifications d’oronge ont été systématiquement génotypées à l’aide de marqueurs microsatellites développés au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive. Les résultats montrent l’affinité de cette espèce pour les pelouses sèches, dans lesquelles se concentre le mycélium et les fructifications, mais aussi un riche cortège d’espèces végétales et entomologiques. L’analyse de 50 poussées atteste du caractère erratique des régimes de fructifications d’oronge, dans le temps et dans l’espace, la chronique des poussées semblant être déterminée par une séquence de deux épisodes pluvieux interagissant avec le cumul thermique au moment des pluies. Sur le plan génétique, les places à oronge sont constituées d’un ensemble diversifié d’individus, comptant jusqu’à 46 génotypes différents. Ces génotypes produisent généralement un faible nombre de carpophores, et réalisent de nombreuses éclipses de fructification. Cette structure de population est identique en Haute Corrèze (limite d’aire) et en Corse (coeur d’aire), suggérant une présence ancienne de l’espèce dans les écosystèmes du Limousin. A l’échelle de la place à oronge, la biomasse de carpophores produite est corrélée à la diversité génétique qu’elle recèle. La structuration génétique de l’espèce est peu lisible au niveau local et régional mais semble néanmoins se dessiner au niveau de l’aire de distribution. L’ensemble de ces résultats montre la grande plasticité écologique de l’oronge, comme espèce se maintenant dans une vaste gamme d’habitats au regard des pratiques humaines et des conditions environnementales. Les places à oronges apparaissent comme des sites favorables à l’installation et à la reproduction de cette espèce, qui y établit de nombreux individus génétiques co-occurrents. Les pelouses sèches de Haute Corrèze, habitats extrêmement localisés, peuvent être considérés comme des socio-écosystèmes où convergent les enjeux de biodiversité, aussi bien fongique, botanique, qu’entomologique, et présentent un intérêt pour la conservation et la valorisation du patrimoine naturel local.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [36 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-02054354
Contributeur : Vincent Mennessier <>
Soumis le : mardi 2 avril 2019 - 15:05:15
Dernière modification le : jeudi 6 juin 2019 - 14:31:02
Document(s) archivé(s) le : mercredi 3 juillet 2019 - 15:35:27

Fichier

Rapport_EPHE_Mennessier_Vincen...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02054354, version 2

Citation

Vincent Mennessier. Écologie d'une espèce fongique emblématique : distribution, phénologie des fructifications et structure génétique des populations d'amanite des Césars (Amanita caesarea (Scop.: Fr.) Pers.) dans les pelouses sèches du Limousin. Sciences de l'environnement. 2018. ⟨hal-02054354v2⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

176

Téléchargements de fichiers

136