REVISITER LES RELEVÉS PHYTOSOCIOLOGIQUES ANCIENS POUR ANALYSER LA DYNAMIQUE DES PELOUSES SÈCHES MÉDITERRANÉENNES

Résumé : Dans la plaine de Crau (Bouches-du-Rhône, Sud-est de la France), les pelouses sèches méditerranéennes sub-steppiques (le coussoul) représentent un habitat originel traditionnellement pâturé depuis le Néolithique et d'un très grand intérêt patrimonial. D’importantes opérations de restauration écologique de ces pelouses ont été menées, en utilisant comme habitat de référence les communautés végétales, considérées comme témoins « non perturbés ». La question néanmoins se pose du caractère naturel et inchangé de ces communautés, qui ont pu subir les effets des changements globaux climatiques et/ou d‘usages pastoraux. L'enjeu est ici de savoir si ces végétations sont restées stables depuis qu'elles sont étudiées et sinon, de comprendre les dynamiques mesurées. Afin d’identifier d’éventuelles trajectoires de cette communauté, nous avons revisité des inventaires botaniques anciens (relevés phytosociologiques) réalisés depuis la seconde moitié du XXème siècle. La méthode de rééchantillonnage de relevés anciens est une méthode alternative de l'approche par chronoséquence pour étudier les trajectoires des communautés végétales à long-terme sans prendre le risque de confondre l'espace avec le temps. Les données historiques et récentes sur la végétation de la plaine de Crau sont compilées à partir d’articles, mémoires, thèses et de relevés déjà saisis dans des bases de données. La campagne de rééchantillonnage a été réalisée aux printemps 2015 et 2016 aux endroits les plus proches de ceux indiqués dans les anciens relevés selon une méthode standardisée. Les résultats suggèrent notamment des changements dans la composition floristique avec un enrichissement en espèces nitrophiles et rudérales. Ces changements pourraient s’expliquer par des dépôts atmosphériques azotés ou des changements de pratiques pastorales. En projetant les relevés réalisés le long du gradient de végétation observable autour des bergeries, la part de variation de composition floristique expliquée par l’évolution des pratiques pastorales semble plus importante que celle attribuable aux retombées azotées.
Type de document :
Mémoire de diplôme
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01999067
Contributeur : Marie Douarre <>
Soumis le : mercredi 6 février 2019 - 19:49:20
Dernière modification le : samedi 20 avril 2019 - 02:03:26
Document(s) archivé(s) le : mardi 7 mai 2019 - 12:38:04

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2021-02-06

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : hal-01999067, version 1

Citation

Marie Douarre. REVISITER LES RELEVÉS PHYTOSOCIOLOGIQUES ANCIENS POUR ANALYSER LA DYNAMIQUE DES PELOUSES SÈCHES MÉDITERRANÉENNES. Biodiversité et Ecologie. 2018. ⟨hal-01999067⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

27