Expression de la protéine Emp/MAEA (Erythroblast macrophage protein/ Macrophage Erythroblast Attacher) dans la différenciation érythrocytaire terminale

Résumé : La production de globules rouges in vitro à partir de cellules CD34+ est une alternative au don volontaire de sang qui pourrait, à terme, pallier la pénurie de sangs rares et sans risque d'infection. Afin d’envisager la production massive d’hématies énucléées, une meilleure connaissance des molécules impliquées dans l’érythropoïèse est nécessaire. Les études réalisées chez la souris ont mis en évidence le rôle majeur de la protéine Emp/MAEA dans l’érythropoïèse terminale et notamment son rôle déterminant dans l’énucléation. Cependant aucune étude in vitro n’a été réalisée chez l’homme. Ce travail a pour objectif l’étude de l’expression de la protéine Emp/MAEA chez l’homme au cours de la différenciation érythroïde in vitro. Dans notre modèle de culture de cellules CD34+ humaines issues de sang de cordons, les cellules s’engagent massivement dans la voie érythroïde puisqu’en fin de culture environ 90% des cellules expriment les marqueurs de la lignée érythroïde (glycophorine A et hémoglobine fœtale). Le pourcentage d’énucléation est faible (2% en moyenne), mais tous les stades de maturation sont présents et 30% des cellules sont des érythroblastes matures en fin de culture. La présence de cellules myélomonocytaires est mise en évidence par coloration cytologique aux temps précoces de la culture (en moyenne 10% des cellules jusqu’à J+13 et seulement 1% à J+17). Dans notre modèle, aucune modification de l’expression d’Emp/MAEA n’est mise en évidence au cours de la différenciation. Les études en cytométrie de flux et en immunofluorescence montrent une expression membranaire d’Emp/MAEA dans les érythroblastes. L’intensité du marquage diminue au cours du temps et est corrélée à la quantité de cellules myélomonocytaires présentes dans les cultures (rho de Spearman 0,9386 et p<0,01). En conclusion nos résultats suggèrent que la protéine Emp/MAEA est exprimée à la membrane des érythroblastes aussi bien immatures que matures ce qui est cohérent avec le rôle de la protéine décrit au cours de l’érythropoïèse tardive. De plus, la localisation d’Emp/MAEA au cours de l’érythropoïèse semble dépendre de la présence de cellules myélomonocytaires.
Type de document :
Mémoire de diplôme
Liste complète des métadonnées

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01912146
Contributeur : Alexandra Grimaldi <>
Soumis le : mardi 5 février 2019 - 08:29:25
Dernière modification le : lundi 25 février 2019 - 11:01:43
Document(s) archivé(s) le : lundi 6 mai 2019 - 13:12:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-01912146, version 1

Citation

Alexandra Grimaldi/marchesi. Expression de la protéine Emp/MAEA (Erythroblast macrophage protein/ Macrophage Erythroblast Attacher) dans la différenciation érythrocytaire terminale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨hal-01912146⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

76

Téléchargements de fichiers

60