UTILISATION DES GROUPES MORPHO-FONCTIONNELS DU PHYTOPLANCTON POUR LE DIAGNOSTIC ECOLOGIQUE DES PLANS D'EAU DU BASSIN LOIRE BRETAGNE

Résumé : La composition des communautés du phytoplancton varie considérablement en fonction des concentrations en nutriments, du fonctionnement et de la typologie des plans d’eau. En tant qu’indicateur biologique, le suivi du phytoplancton est préconisé par la DCE pour évaluer l’état écologique des plans d’eau. Ainsi, de nombreux échantillons doivent être analysés chaque année. Faces aux difficultés d’expertises, plusieurs auteurs ont élaboré des groupes morpho-fonctionnels assemblant des individus du phytoplancton partageant des similitudes écologiques, morphologiques, et physiologiques. Les « functional groups » -FG- (Reynolds et al., 2002) regroupent les espèces retrouvées fréquemment ensemble dans un même milieu et partageant les mêmes exigences écologiques. Les « morpho functional groups » -MFG- (Salmaso & Padisák, 2007) sont basées sur la mesure de traits fonctionnels reflétant la stratégie de vie des individus. Et Les « morphologically based functional groups» -MBFG- (Kruk et al., 2010) reposent sur l’assemblage d’espèces regroupées en fonction de leur similitude morphologique. Ainsi nous avons appliqué ces trois nouvelles approches de classification aux données recueillis sur 45 plans d’eau lors de quatre campagnes de prélèvement, dans le cadre du programme de surveillance de l’Agence de l’eau Loire Bretagne entre 2008 et 2009. Huits paramètres environnementaux ont été testés pour évaluer les différentes approches, deux paramètres reflètent les nutriments présents dans le milieu (nitrates, orthophosphates), deux paramètres expliquent le fonctionnement du plan d’eau (forme, cycle thermique) et quatre paramètres caractérisent la typologie du milieu (typologie nationale, hydroécorégion, conductivité, calcium). Les analyses de l’effet structurant des paramètres environnementaux (MRPP) ont permis de mettre en valeur que l’approche des FG est la plus influencée par les conditions du milieu alors que l’approche taxonomique se révèle la moins informative. Cette étude a montré également que les groupes morpho-fonctionnels (FG, MFG, MBFG) apportent une indication précise de certains paramètres environnementaux, et permettent une meilleure comparabilité des résultats entre analyste qu’une approche taxonomique classique. Des progrès devront encore être faits, mais les groupes morpho-fonctionnels auraient toute leur place dans l’évaluation de l’état écologique et la caractérisation typologique des plans d’eau.
Type de document :
Mémoire de diplôme
Sciences de l'environnement. 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [140 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01572432
Contributeur : Sonia Baillot <>
Soumis le : lundi 7 août 2017 - 12:22:55
Dernière modification le : mardi 22 août 2017 - 01:08:55

Identifiants

  • HAL Id : hal-01572432, version 1

Collections

Citation

Sonia Baillot. UTILISATION DES GROUPES MORPHO-FONCTIONNELS DU PHYTOPLANCTON POUR LE DIAGNOSTIC ECOLOGIQUE DES PLANS D'EAU DU BASSIN LOIRE BRETAGNE. Sciences de l'environnement. 2013. 〈hal-01572432〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51

Téléchargements de fichiers

62