Rôle du TLR7 dans la progression tumorale et le développement des métastases du Cancer du Poumon

Résumé : Le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer au monde. Au laboratoire, il a été observé que les cellules tumorales de 70% des patients atteints du cancer du poumon non à petites cellules expriment le TLR7 et qu’une forte expression de ce récepteur est associée à un mauvais pronostic en terme de survie. In vitro et in vivo, il a été montré que la stimulation de ce récepteur induit une augmentation de la croissance tumorale, ainsi qu’une résistance à la chimiothérapie. Au vu des complications dû aux métastases dans ce type de cancer, nous avons voulu étudier l’impact de l’expression de TLR7 sur le développement des métastases. Par différentes approches, j’ai pu montrer dans plusieurs modèles murins que la stimulation de TLR7 conduisait à une augmentation du nombre de métastases pulmonaires ainsi que de la taille des ganglions lymphatiques. J’ai également démontré que ce mécanisme semblait impliquer un recrutement d’une population myéloïde immunosuppressive (MDSC) au sein de la tumeur. Sur une cohorte de patients atteints de cancer du poumon, j’ai mis en évidence qu’une forte expression de TLR7 est associée à une diminution de l’E-cadhérine au niveau des cellules tumorales. Enfin, j’ai étudié l’effet de l’administration prophylactique et thérapeutique d’un antagoniste de TLR7 (IRS661) dans nos modèles murins de cancer du poumon. J’ai observé que lors du traitement prophylactique, l’administration de l’antagoniste de TLR7 induit un effet anti-tumoral seulement en présence d’agoniste de TLR7. En revanche, lors du traitement thérapeutique par l’antagoniste de ce récepteur, j’obtiens une disparition totale de l’effet pro-tumoral associé à la stimulation de TLR7. Ces résultats montrent que la stimulation de TLR7 joue un rôle dans la formation de tumeurs secondaires impliquant un recrutement des MDSC et la transition épithelio-mésenchymateuse. Enfin, au vu de résultats obtenus lors du traitement thérapeutique avec l’antagoniste de TLR7, ce récepteur pourrait être une cible thérapeutique potentielle pour les patients atteints de cancer du poumon exprimant fortement TLR7 afin d’augmenter leur espérance de vie.
Type de document :
Mémoire de diplôme
Sciences du Vivant [q-bio]. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [74 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01472979
Contributeur : Cristina Iribarren Osigana <>
Soumis le : mardi 21 février 2017 - 15:30:01
Dernière modification le : jeudi 23 février 2017 - 01:08:27
Document(s) archivé(s) le : lundi 22 mai 2017 - 15:36:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01472979, version 1

Collections

Citation

Cristina Iribarren Osinaga. Rôle du TLR7 dans la progression tumorale et le développement des métastases du Cancer du Poumon . Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. 〈hal-01472979〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

234

Téléchargements de fichiers

25