Etude du rôle des oligodendrocytes dans les mécanismes de formation des noeuds de Ranvier

Résumé : Une des dernières étapes de l’évolution du système nerveux chez les vertébrés est la myélinisation des axones des neurones. Ce processus permet une augmentation importante de la vitesse de conduction de l’influx nerveux. Dans le système nerveux central (SNC), la myéline qui est produite par les oligodendrocytes s’enroule de façon discontinue le long des axones, interrompue par des petits domaines enrichis en canaux sodium voltage dépendants (Nav), les nœuds de Ranvier. Les mécanismes qui régissent l’agrégation des protéines constitutives des nœuds de Ranvier restent très mal connus. La sclérose en plaques, maladie auto-immune inflammatoire du SNC, provoque des lésions démyélinisantes associées à une dispersion des molécules nodales. Lors de la remyélinisation, la réapparition de ces domaines semble être à la fois très précoce, et essentielle pour une remyélinisation efficace. Nous souhaitons améliorer la compréhension de ces mécanismes, lors du développement et de la remyélinisation, dans l’objectif d’optimiser le développement de stratégies thérapeutiques de réparation myélinique. En utilisant une approche in vitro basée sur des cultures de neurones d’hippocampe et de cellules gliales, nous avons pu observer une agrégation des molécules nodales avant la mise en place de la myéline. Ces structures appelées « prénœuds », sont formées grâce à un (des) facteur(s) sécrété(s) par les oligodendrocytes dans le milieu conditionné (MCO). L’objectif de ce travail était de poursuivre l’étude des propriétés du MCO et d’identifier des molécules candidates sécrétées, capables d’induire l’agrégation nodale. Nous avons pu fractionner le MCO et obtenir une analyse protéomique des fractions actives. Mes travaux mettent en évidence la Contactine-1, la Tenascine-R ou encore le Phosphacan comme molécules candidates permettant la formation des prénœuds. La validation de l’activité de ces molécules est poursuivie actuellement au laboratoire.
Type de document :
Mémoire de diplôme
Sciences du Vivant [q-bio]. 2016
Liste complète des métadonnées


https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01467628
Contributeur : Quentin Rappeneau <>
Soumis le : mardi 14 février 2017 - 15:51:21
Dernière modification le : mercredi 15 février 2017 - 12:01:41
Document(s) archivé(s) le : lundi 15 mai 2017 - 15:21:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-01467628, version 1

Collections

Citation

Quentin Rappeneau. Etude du rôle des oligodendrocytes dans les mécanismes de formation des noeuds de Ranvier. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. <hal-01467628>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

68

Téléchargements du document

105