Macrophages/Microglie et formes progressives dans la sclérose en plaques Analyse histologique et moléculaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year :

Macrophages/Microglie et formes progressives dans la sclérose en plaques Analyse histologique et moléculaire

(1, 2)
1
2

Abstract

La sclérose en plaques (SEP) est une pathologie inflammatoire chronique du système nerveux central (SNC) impliquant des interactions neuro-immunologiques de nature et d’intensité variées. Chez les patients atteints d’une forme progressive de SEP, la perte axonale diffuse est actuellement considérée comme l’élément majeur du handicap neurologique irréversible. L’implication de l’inflammation diffuse dans le développement de cette perte axonale est fortement suspectée. Néanmoins la responsabilité respective des différentes composantes de l’immunité n’est pas clairement établie. Dans ce contexte, nous avons émis l’hypothèse que chez les patients SEP, une altération globale du lignage myéloïde est responsable de modifications quantitatives et qualitatives des cellules macrphagiques/microgliales et de leurs précurseurs sanguins. Cette hypothèse a été testée en analysant par techniques immunohistologiques des coupes de moelle épinière dérivant de patients SEP puis en étudiant le profil ARN de macrophages dérivés du sang de patients SEP. Nos résultats sont les suivants : i) la perte axonale diffuse dans la substance blanche d’apparence normale est corrélée à la densité de cellules macrophagiques/microgliales exprimant le marqueur d’activation MHC classe II dans la substance blanche d’apparence normale ii) l’étude du phénotype des cellules CD68+ (marqueur des macrophages/microglie) montre la co-expression fréquente de la molécule CD34 (marqueur de progéniteurs hématopoiétiques) chez les patients SEP. iii) l’analyse du transcriptome des macrophages dérivant du sang de patients SEP a permis d’identifier un profil ARN spécifique. En conclusion, nos résultats suggèrent chez les patients présentant une forme chronique de SEP un dysfonctionnement global du lignage myéloïde accompagne le développement d’une perte axonale diffuse. L’origine et les conséquences de ce dysfonctionnement restent à déterminer.
Fichier principal
Vignette du fichier
ephe_dip_chanal_10_nc.pdf (155.99 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

hal-01461933 , version 1 (08-02-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01461933 , version 1

Cite

Marie Chanal. Macrophages/Microglie et formes progressives dans la sclérose en plaques Analyse histologique et moléculaire. Biologie cellulaire. 2010. ⟨hal-01461933⟩
341 View
3243 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More