Suivi d'une espèce rare en vue de sa conservation: dynamique spatiale et temporelle de populations de Pélobate cultripède (Pelobates cultripes) en Aquitaine

Résumé : La connaissance des paramètres démographiques clefs d'une population constitue une étape préliminaire essentielle à la mise en place d'actions de gestion appropriées pour une protection efficace des espèces. C’est pourquoi un programme d’étude et de conservation, a été initié par l’association Cistude Nature entre 2009 et 2011 en partenariat avec l'Office National des Forêts, pour permettre l'acquisition d'informations sur une espèce d'amphibien rare et méconnue, le Pélobate cultripède (Pelobates cultripes). Ce travail de recherche s'est concentré essentiellement sur les problématiques de détection de l’espèce, de distribution, de dynamique de populations et d’utilisation d’habitat. Son objectif principal était de mettre en évidence les paramètres environnementaux nécessaires à la présence et au maintien de ses populations. Pour ce faire, plusieurs approches ont été mises en place à différentes échelles du paysage. Une première consistait en des inventaires selon différentes méthodes de détection, elle permit de traiter parallèlement la sélection d’habitat en termes de milieu aquatique de reproduction; une seconde consistait en un suivi télémétrique afin de traiter la sélection d'habitat terrestre; et une troisième en un suivi par Capture-Marquage-Recapture afin de traiter de la démographie et la dynamique de population de cette espèce. Les résultats montrent une différence d'efficacité entre les méthodes de détection employées avec une efficacité plus importante des inventaires terrestres qu'aquatiques. Ils montrent également une préférence de l'espèce pour les zones terrestres ouvertes mais végétalisées, proches d'habitats aquatiques ensoleillés, peu pentus et de taille modérée pour la reproduction. Les individus, actifs toute l'année, sont plus mobiles au printemps où ils fréquentent tout type de milieux terrestres, plutôt buissonnants ou forestiers en comparaison à la saison hivernale, où ils restent plus à découvert, proche du site de reproduction. L'étude de population sur le site pilote du littoral girondin, a révélé, une population constituée de trois centaines d'individus, mâles pour les 2/3, à priori plutôt fermée aux échanges, présentant des migrations temporaires négligeables, un faible taux de capture (p<0,20), plus élevé en mai, juin et novembre et un taux de survie relativement faible (S=0,50), plus élevé pour les mâles que les femelles. Cette étude souligne l'importance des milieux terrestres dans la protection des amphibiens et met en évidence la nécessité d'études démographiques à long terme pour orienter de façon appropriée la stratégie de conservation et d'aménagement des territoires.
Type de document :
Mémoire de diplôme
Sciences de l'environnement. 2015
Liste complète des métadonnées

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01424521
Contributeur : Pauline Priol <>
Soumis le : lundi 2 janvier 2017 - 14:44:01
Dernière modification le : vendredi 6 janvier 2017 - 01:25:39
Document(s) archivé(s) le : mardi 4 avril 2017 - 00:46:59

Identifiants

  • HAL Id : hal-01424521, version 1

Collections

Citation

Pauline Priol. Suivi d'une espèce rare en vue de sa conservation: dynamique spatiale et temporelle de populations de Pélobate cultripède (Pelobates cultripes) en Aquitaine. Sciences de l'environnement. 2015. 〈hal-01424521〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

235

Téléchargements de fichiers

217