Etude structurale de protéines périplasmiques d’Agrobacterium tumefaciens impliquées dans la virulence chez les plantes

Armelle Vigouroux 1, 2
2 MESB3S - Microbiologie et enzymologie structurale
B3S - Département Biochimie, Biophysique et Biologie Structurale
Résumé : Agrobactérium tumefaciens est un pathogène responsable de la maladie de la galle du collet affectant un spectre de plantes d’intérêt agronomique. Son pouvoir pathogène consiste en un processus spécialisé impliquant un transfert horizontal de gènes entre la bactérie et la plante. Ce phénomène est décrit comme une colonisation génétique dans laquelle le transfert et l’expression d’un ensemble de gènes de la bactérie dans la cellule végétale provoquent une prolifération cellulaire incontrôlée et la synthèse de composés habituellement absents chez la plante, nommés opines. Les opines sont des composés quasi spécifiques d’une tumeur végétale induite par A. tumefaciens. Elles sont des médiateurs chimiques clés de l’interaction Agrobacterium – planteservant de source de carbone et d’azote spécifiques à la bactérie, et/ou, de signal inducteur du transfert par conjugaison du plasmide Ti d’A. tumefaciens, porteur de la plupart des déterminants du pouvoir pathogène. Leur entrée dans le cytoplasme d’A. tumefaciens se fait à l’aide d’un transporteur ABC associé à une protéine périplasmique de liaison (Periplasmic Binding Protein ou PBP). Ceci permet à la bactérie de se créer une niche écologique où la présence de ces substrats favorise la croissance et la dissémination d’A. tumefaciens. Dans ce travail, nous avons déterminé les structures des protéines périplasmiques NocT et OccJ de deux modèles d’A. tumefaciens C58 et B6 respectivement, en présence et en absence de leur opine associée : la nopaline et l’octopine. Les études d’interaction par microcalorimétrie ont montré que NocT et OccJ sont spécifiques de leur opine et l’analyse structurale des deux PBPs a permis de définir les résidus clés responsables de la spécificité aux opines. Chez NocT, Met 117, His 170 et Ser 207 sont les résidus signature de la fixation de la nopaline. Le mutant Met117Asn a permis de confirmer que cette méthionine a un rôle crucial pour la spécificité de la nopaline. Chez OccJ, les résidus signature de la fixation de l‘octopine sont Asn 117, Thr 169, Asn 208 et l’Asn 208 semble être le résidu clé dans la sélectivité de l’octopine. L’ensemble de ce travail, contribue à une meilleure compréhension de la capacité d’A. tumefaciens à percevoir de manière spécifique les opines.
Type de document :
Mémoire de diplôme
Biochimie, Biologie Moléculaire. 2013
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [112 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ephe.archives-ouvertes.fr/hal-01375857
Contributeur : Samuel Haroutunian <>
Soumis le : lundi 3 octobre 2016 - 16:09:06
Dernière modification le : samedi 9 juin 2018 - 01:17:24
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 février 2017 - 13:58:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01375857, version 1

Collections

Citation

Armelle Vigouroux. Etude structurale de protéines périplasmiques d’Agrobacterium tumefaciens impliquées dans la virulence chez les plantes. Biochimie, Biologie Moléculaire. 2013. 〈hal-01375857〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

268

Téléchargements de fichiers

783